Nous avons commencé en 2017 un projet d’envergure de trois ans centré sur la question de la culture du viol et qui est financé par le Ministère Canadien du Statut de la Femme. Ce projet est issu de notre expérience précédente, un projet sur la prévention de la cyberviolence, et nous travaillons avec des collèges et CEGEP pour développer des politiques, des stratégies pédagogiques et une approche pour promouvoir une mobilization de conscience et répondre aux problèmes que pose la culture du viol.

Trois leaders communautaires - Dr. Shanly Dixon, Dr. Eileen Kerwin-Jones, et Brenda Lamb - représentent le projet au niveau national au sein d'un réseau pancanadien de 150 femmes leaders qui travaillent sur des projets connexes.

Le Blog!

De 2014 à 2021, Atwater Library and Computer Centre gérera un projet financé par Condition féminine Canada visant à la prévention et à l'élimination de la cybervionce contre les jeunes femmes et les filles.

La cyberviolence (ex. la cyberintimidation, la cyberprédation et le cyberharcèlement) sont des problèmes complexes qui requièrent des approches mulitisectorielles et nuancées. Il y a un besoin urgent d'impliquer les filles et les jeunes femmes dans le débat avec la communauté élargie pour cerner le problème, pour briser les barrières institutionnelles qui les soutiennent et pour concevoir des stratégies pour le combattre. C'est ce que nous ferons par le biaias de ce projet.

Ceci est un avertissement général pour indiquer que certaines des ressources contenu dans ce site web contiennent des descriptions d'actes d'abus, d'intimidation, de harcèlement, de misogynie, de racisme, d'agression sexuelle, d'automutilation, de suicide, etc. Ceux-ci incluent des cas dans les services de cyber-mondes et en ligne ainsi que dans le monde intérieur et extérieur.

Veuillez S.V.P. être vigilant de la nature délicate de ces billets et utiliser l’autoprotection et les autosoins lors de la lecture de ces articles.

Situation

Nous sommes en train de diriger un important projet de trois ans financé par Condition Féminine Canada sur la question de la culture du viol. Notre projet s'axe sur les partenariats avec les collèges et les Cégeps pour développer des politiques de solutions, des stratégies pédagogiques et des approches de sensibilisation qui réponde à cette problématique.

Read More

Au cours de la dernière année, de nouvelles stratégies ont été créées pour assurer la sécurité pour les femmes qui participent à des festivals d'été à Montréal, car il y a souvent des cas de harcèlement sexuel lors de ces événements. Voici quelques articles pertinents de la Gazette de Montréal qui parlent de ces nouveaux changements:

#MeToo: Montreal Vows to Make Summer Festivals Safer, More Inclusive

Montreal International Jazz Festival Launches Safety Strategy for Women, LGBTQ+ Community

Osheaga to Address Women's Safety with New Security Initiatives

Le Plan d’action national "À Notre Tour" est un mouvement dirigé par des étudiants pour mettre fin à la violence sexuelle sur les campus. Il est composé de 20 associations étudiantes dans 8 provinces du Canada, dont la Société étudiante de l’Université McGill (SÉMU) et la Concordia Student Union (CSU).

Le mouvement comprend un système d’évaluation des politiques de violence sexuelle et de viol dans les universités.

Consultez le blogue À Notre Tour sur le site Web de la SÉMU pour lire le plan d’action complet ainsi qu’une ventilation détaillée de la note de chaque école.

Dans cette vidéo, Tarana Burke, fondatrice du mouvement #MeToo, explique pourquoi le mouvement a été créé, son avenir, et comment l'action communautaire peut mener à la justice sociale et à la guérison pour les victimes de violence sexuelle.